jeudi 23 novembre 2017

le Hezbollah salue le retour au Liban de Saad Hariri


Le Hezbollah pro-iranien a jugé "positifs" les propos du Premier ministre sur son ouverture à un dialogue entre les deux camps rivaux.

Source AFP
Publié le 23/11/2017 à 15:41 | Le Point.fr

Saad Hariri avait démisssionné le 4 novembre de son poste de Premier ministre. 
Saad Hariri avait démisssionné le 4 novembre de son poste de Premier ministre.  © BERND VON JUTRCZENKA / DPA / dpa Picture-Alliance/AFP/ BERND VON JUTRCZENKA











Jeudi, le Hezbollah pro-iranien a salué le retour au Liban du Premier ministre Saad Hariri, protégé de l'Arabie saoudite, estimant «  positifs  » ses propos sur son ouverture à un dialogue entre les deux camps rivaux. Le 4 novembre, Saad Hariri avait créé le choc après avoir donné sa démission en invoquant la mainmise de l'Iran et du Hezbollah sur les affaires libanaises et leur ingérence dans les conflits de la région. Après un séjour énigmatique en Arabie saoudite, Saad Hariri est rentré mardi à Beyrouth où il a annoncé qu'il suspendait sa démission en attendant des consultations sur les questions épineuses avec le camp du mouvement armé du Hezbollah, poids lourd de la politique libanaise. Le parti «  exprime sa grande satisfaction face aux développements politiques  », a indiqué un communiqué du groupe parlementaire du Hezbollah. «  Le retour du chef du gouvernement, ses déclarations positives et le processus de consultations laissent prévoir la possibilité d'un retour à la normale.  »

«  Politique de distanciation  »

À son retour, Saad Hariri a appelé à éloigner le Liban des conflits au Moyen-Orient et à adopter une «  politique de distanciation  », alors que le Hezbollah est notamment engagé dans la guerre en Syrie voisine aux côtés du régime. La démission de Saad Hariri avait été interprétée comme un nouveau bras de fer entre les parrains régionaux des deux camps rivaux au Liban : l'Arabie saoudite sunnite et l'Iran chiite. Bête noire des États-Unis, d'Israël et de l'Arabie saoudite, le Hezbollah est le seul parti libanais à ne pas avoir déposé les armes après la fin de la guerre civile (1975-1990). Son puissant arsenal est la principale pomme de discorde entre factions libanaises, les détracteurs du mouvement – accusé d'être un État dans l'État – estimant qu'il s'agit d'un moyen de dicter sa volonté sur le pays. La démission-surprise de Saad Hariri et surtout son séjour prolongé en Arabie saoudite avaient alimenté les spéculations sur une interdiction de voyage imposée par Riyad. Le président libanais Michel Aoun avait même accusé le royaume de le retenir «  en otage  », ce que Saad Hariri et Royad ont démenti.

mercredi 22 novembre 2017

Inquiétude & Certitudes - mercredi 22 novembre 2017

Emmanuel Macron lance un plan choc de «sécurité sexuelle» ---- L'Opinion.fr






Le Président annoncera samedi un éventail de mesures contre les violences sexuelles et sexistes. Sur le modèle des campagnes de sécurité routière, il compte mener parallèlement prévention et répression

Emmanuel Macron présentera son plan samedi à l’Elysée, en présence de son épouse Brigitte.
Emmanuel Macron présentera son plan samedi à l’Elysée, en présence de son épouse Brigitte.
© Sipa Press
A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, samedi, Emmanuel Macron dévoilera solennellement un ensemble de mesures de prévention et d’accompagnement des victimes.
« Monsieur le président de la République et Madame Brigitte Macron vous prient de bien vouloir participer au lancement de la grande cause du quinquennat pour l’égalité femme-homme ». Deux cents invités présenteront leur carton d’invitation aux portes de l’Elysée, samedi matin, pour assister au premier discours d’Emmanuel Macron sur ce thème. Mais bien au-delà des personnalités présentes, les annonces visent à embarquer la société, en premier lieu sur la lutte contre les violences sexistes et sexuelles.
« Il faut que l’impact sur les mentalités soit fort », espère l’Elysée, qui réfléchit aux « meilleurs moyens de changer globalement les comportements ». Comme pour la sécurité routière, Emmanuel Macron veut une mobilisation totale des pouvoirs publics. « Rouler trop vite ou harceler une femme dans la rue, c’est pareil, assène son entourage. Comment avons-nous intégré le port de la ceinture ? Grâce à une batterie d’actions préventives et répressives. »
Génération Youporn. Selon nos informations, parmi la panoplie de mesures qui devraient être annoncées, figure une campagne de communication contre les violences sexistes et sexuelles. Comme les clips chocs sur les dangers de la route, le gouvernement pourrait opter pour des spots télévisés diffusés de manière régulière. Dans les collèges, une opération de sensibilisation contre la pornographie est
Il vous reste 76 % à lire.

Vous devez vous abonner ou vous connecter afin de poster un commentaire.

8 commentaires
Par _nb_miromey@gmail.com, le mercredi 22 novembre à 18h08
Il y a un plan!
Encore un plan, en politique celà se définit par pas d'idée couplé avec une usine à gaz
Par hubert Glardon, le mercredi 22 novembre à 18h21
xxx
je vous répondrais le mot de CANBRONNE.................! Payer un bras ces deux martiens me les coupent !
Par hubert Glardon, le mercredi 22 novembre à 18h27
xxx
ils me rappellent P.Berger qui affirmait que louer ses bras dans une usine ou son utérus pour une femme ne présentaient aucune différences. Je viens d'achever le livre du chauffeur de YSL et de P.Berger et là .........ont s’interroge afin de savoir si ces gens sont bien là où il devraient être surtout elle!
Par pierre hoel, le mercredi 22 novembre à 18h35
Macron
Je n'ai pas voté pour lui ! Jamais un président n'a été aussi présent dans les media, TV, périodiques, internet ... On n'a pourtant pas vu grand-chose de sérieux en 6 mois ! Du vent, des discours, des bains de foule etc ... Je supporte plus de voir sa tronche !
Par fegueux.rene, le mercredi 22 novembre à 18h57
la ceinture...
LA CEINTURE..., QUELLE CEINTURE.....,
Par hubert Glardon, le mercredi 22 novembre à 18h58
xxx
Ils ont les mains propres, mais ils n'ont plus de mains.C.Péguy. La seul évocation du non de cette femme me fait repenser au grimpeur de la roche de Solutré et des ses ministres de la culture et autres, touristes assidues abonnés de Marakech......! Dernièrement une personne répondant à mon poste évoquait l'inanité d'esprit qui était le miens! Je serais enchanté qu'elle me dise ce qu'il y a lieu de penser de l initiative de cette pauvre d'esprit qu'est madame? Merci de me répondre.
Par GERARD BUETAS, le mercredi 22 novembre à 23h14
COU
Mais pourquoi donc Brizitt porte t-elle toujours des tenues à col haut? Voudrait t-elle cacher son cou?
Par Yves Leclercq 214, le jeudi 23 novembre à 07h20
Névrose d'État.
La sexualité fait partie de notre participation au monde animal. Depuis la "révolution sexuelle" des années 1960, nos sociétés modernes oscillent entre laxisme et répression. Nous sommes dans une sortie d'une phase laxiste, et en marche vers une phase prude, "coincée". Jusqu'à ce que les hommes et les femmes s'ennuient. Changer la nature humaine sera compliqué, et cause d'une révolte....des deux sexes.



Vidéos
Edouard Philippe tourne en ridicule une question de Christian Jacob
Clash
22 Novembre à 17h12
Suppression des mutuelles étudiantes : quelles conséquences ?
Décryptage
22 Novembre à 16h37
Fermeture des comptes du FN: Marine Le Pen dénonce une «fatwa bancaire»
Polémique
22 Novembre à 12h29
Stéphane Le Foll - Propos de Manuel Valls: «C’est tout ce qu’il ne faut pas faire»
TextO
22 Novembre à 11h44